Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog du sculpteur Stéphane Gantelet

fichier/papier/film

11-----------------------------------------------------------------------------

Publié le 11 Mars 2009 par Stéphane Gantelet

J’ai rencontré lors d’un salon il y à maintenant plusieurs années un couple qui désirais installer une sculpture dans leur jardin. Il ne s’agissait pas d’une lubie passagère mais d’un projet à deux qui murissait depuis longtemps. Il se trouve aussi qu’à cette époque je faisais une sculpture plutôt figurative et narrative : j’avais un sujet du style « le couple » et je l’illustrais avec un mélange de personnages modelés et de structures géométriques en relation avec ces personnages. Une expression donc très lisible au premier regard. Ils ont tout de suite été séduits mais ne sont pas passé à l’acte. Entre temps j’ai fait ma petite révolution personnelle et abandonné toute figuration pour m’intéressé à la forme uniquement au travers du pliage. Mon évolution les a déstabilisés lorsqu’ils on vu mes pièces les années suivante Pourtant, ce couple m’a contacté à nouveau récemment avec en tête une idée : un minotaure pour leur jardin.

Avec cette pièce j’allais faire le grand écart entre passé et avenir. Mais je ne peux plus revenir en arrière. Alors j’ai abordé ce minotaure, créature mythologique par excellence, avec mes nouveaux outils et en pliage. J’ai d’abord relu l’histoire du minotaure, regardé les reproductions que Picasso notamment en à fait et un élément visuel dominant semblait s’imposer chez le minotaure: les couilles. Mon point de départ serait donc l’absence justement de cette zone : ne pas la mettre c’est un peu ne voir que ça. En tout cas lui donner une présence !

Voici donc les premières images telles que je les ai présentés à mes clients. Il y à aussi une vidéo.
















Commenter cet article

Juliette Mézenc 13/03/2009 08:14

merci ! Je ne sais pas ce que Picasso aurait pensé de ces formes angulaires. Cela dit les images de synthèse ne sont le reflet du rendu en broonze que de loin. Je mettrais bientôt quelques images en ligne d'un bronze que je cisèle actuellement et qui montre quelle douceur la forme acquiert.

MARTINE 11/03/2009 09:51

Priver le minotaure de ses couilles est un acte hautement politique, et par les temps qui courent c'est un acte courageux!
Trop de "couillus" en ce moment nous tourmentent et nous violentent, quand on aurait besoin de paix!
Je tiens à te féliciter!
Je plaisante, mais non!
J'aime beaucoup ton idée globale en tout cas!
C'est joli aussi l'espace du visage ouvert sur le ciel... comme un espoir contre la barbarie! Entrevoir un bout de ciel à travers l'animalité....
Tu parles de Picasso, il aurait adoré ton minotaure!

<