Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog du sculpteur Stéphane Gantelet

fichier/papier/film

23------------------lumière toute !---------------------------------------

Publié le 22 Mai 2009 par Stéphane Gantelet

Je me pose souvent la question du choix du matériau. C’est vrai que le choix du bronze, dans mon cas, est un peu un non choix puisque je suis quasiment tombé dans le creuset quand j’étais petit. Lorsque j’ai complètement changé mon approche de la sculpture pour me concentrer sur le volume je n’ai pas changé de matériau. Pourtant la question est devenue aigüe en utilisant le papier : le résultat en papier est saisissant du point de vue de la circulation du clair/obscur : les zones qui prennent la lumière sont blanches et celles qui la prennent moins possèdent une immense variation de gris. Rien ne perturbe cette lecture de blanc à noir. Mais le papier pose des problèmes de conservation. J’ai quelques pistes pour arriver à le pérenniser. Aujourd’hui en regardant les images faites par Ernest Puerta de deux pièces que je cisèle à l’atelier non terminées et surtout pas encore patinées, je sais que le bronze possède une manière bien à lui, complexe et éclatante de restituer le clair/obscur. En fait, par le jeu de la lumière qu’il fait rebondir en de multiples réflexions et réfractions, par sa capacité à distribuer les reflets spéculaires les plus intenses en préservant la lumière ambiante, le bronze propose une lecture du volume originale qui nous met sur la voie : il propose une interprétation du volume. Reste pour l’œil, à condition que ce soit le bon, à voir les lignes et les plans que la lumière dessine pour les combiner à nouveau dans une vision toute personnelle. Cette double originalité habite le fond de la rétine de manière sensible et laisse une trace forte et durable. Le travail de photographe accompli sur les images du diaporama en est, à mon sens, une illustration évidente.







Photos Ernest Puerta
Commenter cet article
<