Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog du sculpteur Stéphane Gantelet

fichier/papier/film

76 ---Grosse confusion et brumes cérébrales--------------------------

Publié le 11 Juin 2011 par Stéphane Gantelet

   
  
  
Suite à un voyage à Paris à la rencontre des supers stars de la sculpture que sont Kapoor et Venet avec leurs installations géantes, sorte de mastodonte dont le volume démesuré forcément impressionne et écrase un peu tout, mais aussi suite à quelques déambulations dans les jardins du musée Rodin, à quelques lectures sur l’art contemporain sur le site Paris-art et du catalogue Beaux-arts éditions « Qu’est-ce que la sculpture aujourd’hui » mais aussi suite à des discussions sur le sujet avec des amis, je m’interroge une fois de plus sur ma position, ma fonction et donc ma production artistique. Bref, que du normal. C’est dit, passons à autre chose. Les doutes c’est un peu du pétrole dans le domaine de la création artistique : ils jaillissent sans prévenir à force de creuser le sol. Au début c’est désagréable et on se sent comme un renégat couvert de goudron et de plume qu’il faut bien nettoyer puis on se rend compte que notre moteur à explosion interne tourne mieux. Il explose plus fort, plus vaste. Bref il se dilate et, avec lui, on respire mieux. 
J’entame un haut relief grand format pour la société Altimax basée en Haute-Savoie et spécialisé dans l’étude, le conseil et la stratégie pour les entreprises. Préparatifs conséquents donc avec la réalisation d’un patrons en plus de 100 feuilles et d’un plan de montage assez complexe. Grande première en tout cas pour moi que la réalisation d’un volume de 160 cm  par 125 cm à plat et uniquement en papier. Le haut relief « Aravis 1120 »  évoque une chaîne de montagne particulièrement graphique dans la manière dont elle égrène ses sommets le long d’une ligne droite avec un rythme régulier. J’ai voulu aussi créer un dialogue entre la dimension monumentale des montagnes et la nature fragile du papier en passant par le prisme de la technique high tech de la modélisation assistée par ordinateur. Dans le dossier de présentation du projet à l’entreprise j’avais écris : « La meilleur façon de résoudre un problème c’est parfois de l’oublier un instant. « Aravis 1120 » est une fenêtre réfléchissante qui, en embarquant l ’oeil dans un voyage immobile, ouvre un espace en soi pour mieux revenir à ses préoccupations et y apporter des réponses». Tout un programme. Ca va marcher ?
pano_aravis.jpg
image de synthèse
 rendu-6.jpg
Photos Ernest Puerta et S. Gantelet
Commenter cet article
<