Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
blog du sculpteur Stéphane Gantelet

fichier/papier/film

82---------Cathédrale de papier---------------------------------------------

Publié le 22 Septembre 2011 par Stéphane Gantelet

Tourné le problème dans tous les sens. Je ne sais donc plus trop si je suis sur le dos sur la tête ou sur mes pieds. Dans un sens désorienté pour faire court. Un peu flottant à l'image de ce projet de "cathédrale de papier" suspendue dans les airs et dans laquelle on rentre symboliquement par en dessous, par la terre en quelque sorte. Mais la terre pourtant est loin du fait son installation dans les airs. Au sol, en creux, la trace des fondations. Bien sûr la cathédrale St Alain à Lavaur que j'ai utilisé comme modèle à été déformé pour augmenter la hauteur des voûtes en croisée d'ogive et poursuivre à ma façon le rêve des bâtisseurs de cathédrale de toucher le ciel. Les contreforts eux subissent une expansion au point de donner l'illusion que la cathédrale est prise dans un nuage.

Mais le caractère religieux de l'ensemble me perturbe. Alors je rembobine et je vois: au sol une sorte de carter de moteur démonté avec l'emplacement de plusieurs cylindres. Des lignes rouges courbes semblent indiquer la présence d'un fluide, d'une réaction. Le nuage qui enchâsse la cathédrale est finalement une excroissance de la géométrie de la peau de la cathédrale. Il n'y à pas de rupture de continuité sur sa surface et ce ne sont plus des contrefort que l'on voit dans cette déformation mais plutôt des ailettes qui évoquent les ailettes de refroidissement de ma mob quand j'avais 16 ans. Il suffit alors de tourner autour pour ne plus voir la forme générale d'un nuage mais bien plutôt un assemblage sans discontinuité d'un motif industriel ayant une fonction précise: refroidir.

Enfin, une cathédrale est immense. Un idée de démesure y est associé. Dans ce projet que je réalise en papier ma cathédrale mesure 1,5 mètres. Ce n'est pas franchement la démesure! Pourtant, en papier c'est déjà énorme. La peau de papier est tout à la fois la surface du modèle et sa structure. Une fois Crystal le papier devient translucide. Sans armature le vision de la sculpture qui opère par analogie est celle de la mue d'un insecte dont il ne reste que l'enveloppe. Un gros insecte donc. Un gros volume vide mais lourd de contenu passé.

 

Je ne sais plus dans quel sens je suis, c'est vrai, mais j'y suis bien. Je vais rester comme ça un petit bout de temps je crois.

 

Projet initié pour le STAP, salon des technique et des arts du papier de Lavaur prés de Toulouse.

 

composite-copie-1.jpg

 


Cathédrale de papier par gantelet

Commenter cet article

s.gantelet 09/10/2011 04:05


Un grand merci pour ces commantaires. J'ai une idée sur leurs origines quoi que des Iza et des Steph j'en connais un petit nombre. je continuerais à publier des images du making of comme on dit à
Hollywood!


stephane 08/10/2011 22:47


Quelle est belle ta cathédrale. En tous cas elle me fait voyager, tel un navire qui vient de larguer les amares. N'est-ce pas là sa réelle raison ?
Les 4 petites tours ou clochers m'ont fait penser à des minarets. Je me laissais alors partir vers Istambul quand le gros clocher m'a fait revenir vers l'occident, c'est bien une cathédrale. Mais
voilà que déjà j'étais reparti dans un temps tellement plus lointain, en l'an 5023, quand nous pourrons envoyer dans l'espace nos temples et autels. Nos nouveaux missionaires. Je les veux
interreligieux.


iza francois 28/09/2011 21:47


elle est belle cette cathédrale vaisseau qui se déplace dans l'espace
cela m"a propulsé dans le sous sol de la sagrada familha ou est exposée la maquette de la cathédrale faite à l'envers par gaudi pour trouver le bon point de gravité je crois
j'envie les sculpteurs, créateur d'espace et de matière
iza


<