Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
blog du sculpteur Stéphane Gantelet

fichier/papier/film

96------------------un nouveau film sur le blog----------------------------

Publié le 22 Avril 2012 par Stéphane Gantelet

Dimanche. Aujourd'hui élection et premier tour. Déja un gros boulot en soi donc je fais simple et j'abuse du copier/coller: comme le dit Juliette sur motmaquis on a décroché.
Grimpé sur l’échelle pour défaire l’écran made in Loupian (merci à Thomas et Pascal, à Agnès aussi qui tenait l’échelle fermement).
Bu et parlé et bu et parlé.
C’est fini.
Mais pas tout à fait.
Parce que la voici, la vidéo de stéphane gantelet sur un texte de juliette mézenc ou le texte de juliette mézenc sur une vidéo de stéphane gantelet , la voici sur mon blog, parce que c’est le lieu de repli-dépli idéal.

 

 


Détournement par gantelet

Lire la suite

95----------------Patate crue--------------------------------------------------

Publié le 11 Avril 2012 par Stéphane Gantelet

Vis de forme ou forme vicieuse. Forme vivante? Ok mais trop formée alors! Forme en soi en tout cas. Comme toujours finalement. Difficile d'en sortir pour moi on dirais. Et puis pas envie. Mais alors pas envie du tout d'ailleurs. C'est quand même drôle qu'en changeant de registre sculpturale, qu'en passant de l'âge du bronze à l'ère numérique c'est encore pire qu'avant. Y à que ça qui me botte le train jusqu'à tard la nuit. Pas une année sans que je ressente le besoin de découvrir un nouveau territoire technique. Et mon horizon géographique change avec l'arrivée d'un nouveau logiciel, sorte d'eldorado où tout est à découvrir et demande sont lot conséquent d'apprentissage par le livre et l'expérience. Et je suis frappé par l'hétérogénieté d'approche conceptuelle des programmes liés à l'image de synthèse, de ce qui n'est finalement qu'une articulation complexe et précise d'outils prêts à fabriquer. Le problème et le défi sont justement que sans cette compréhension conceptuelle ce formidable édifice reste stérile. Et c'est mon plaisir le plus personnel que de passer à travers le canal ingrat et réducteur de ces concepts logiciels pour créer une forme et aboutir à percevoir mon arsenal prêt au calcul comme un artiste de la renaissance, le burin à la main, face à son bloc de marbre. Tout ça pour en revenir à la renaissance. Tout ça pour ça. Rien de neuf finalement. Ben oui. J'en reviens toujours à la forme comme je le disais plus haut. Au volume je veux dire tout bêtement. Alors en ce moment ce sont les NURBS qui me bottent, une manière de créer un volume à l'aide de courbes imbriquées offrant des points de contrôle appelés CV's en Anglais. Les NURBS me charment et je leurs trouvent une certaine poésie visuelle. Leur domaine formel de prédilection sont les surfaces très tendues avec des passages d'un creux à l'autre tout en douceur. Une surface où de très subtiles nuances de clair/obscur apparaissent et accompagnent l'oeil dans son expérience de la forme. Ces courbes ne sont que des guides reliés par une peau qui apparaît à l'écran mais que l'on supprime à tout moment et qui s'adapte au mouvement des CV's. En fait la surface n'existe pas. C'est un guide visuel. Une peau de principe et éphémère qu'on pourrait retirer, effacer. Une peau gommable. Et voici donc que ce qui apparaît à l'écran est une illusion de plus. Mais cette fois elle dit son nom. Ou plutôt elle donne à voir ses propriétés instables car virtuelles. Elle donne à voir sa fonction de simulation. Tu y a cru patate crue! Déjà c'est le cas de la modélisation en général puisque tout ces psychodrames que je vis dans ma recherche incessante autour de la forme se passent dans un univers virtuel. Avec les NURBS c'est comme si on franchissait un seuil de plus, plus clair, plus évident. Et je me demande parfois ce que je fais. Si je perds mon temps. Ainsi avec les NURBS j'ai du concept volumétrique à l'oeuvre sur ma forme, une sorte de burin/crayon/gomme dans un univers d'illusion réellement simulé et affiché. Contradictoire? La classe et le bonheur.

bell0447.pngbell0307.pngbell0116.pngbell0047

projet de pendentif hermaphrodite

Lire la suite
<