Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
blog du sculpteur Stéphane Gantelet

fichier/papier/film

148- Studio vert passe à l'orange -------------------------------

Publié le 28 Novembre 2013 par Stéphane Gantelet

Dernières couches de vernis. Et vernissage le 20 décembre. Histoire qu'il soit bien sec pour déposer sur le bois force verres à pied.

Quelques mots encore pour vous dire que, vous l'aurez remarqué, les bancs n'ont que deux pieds ce qui n'est pas une bonne chose pour qu'un banc tienne debout! L'idée était de créer dans ce jardin une table et des bancs qui donneraient l'impression d'avoir poussé du sol à la manière des arbres. Le tout en utilisant des formes géométriques simples typiques de la modélisation polygonale (logiciels 3D). Donc, il à fallut imaginer une structure enfouie sous la terre pour tenir les bancs et la table pourvus, on l'a vu, d'un nombre insuffisant de pieds pour tenir débout. Chose étonnante; le résultat de cette contrainte m'a amené a dessiner une structure enterrée sur laquelle sont soudés bancs et table qui me font l'effet des racines de l'arbre: grâce à elles arbre, bancs, table et homme tiennent debout sur deux pattes. La nature est bien faite!

Vous pouvez consultez le pdf du projet joint à ce post.

Sur l'image Léa, Kevin et Guillaume qui ont rendu travaillé dur pour l'installation.

148- Studio vert passe à l'orange -------------------------------
148- Studio vert passe à l'orange -------------------------------
148- Studio vert passe à l'orange -------------------------------
Lire la suite

147- Studio vert aux Beaux-arts ---------------------------------

Publié le 24 Novembre 2013 par Stéphane Gantelet

Alors voilà dans l'ordre ça donne ça:

modélisation,

dépliage,

découpage au laser,

assemblage par soudure,

polissage

passivation,

montage à froid,

démontage,

transport (sous la pluie),

et, on en est là pour le moment, montage à chaud dans le froid de l'hivers mais dans le beau jardin ouvert sur la mer des beaux-arts de Sète.

Au final une table en inox et bois qui pourra accueillir une classe complète pour dessiner, raturer, râler et chanter à l'ombre des arbres de ce jardin méditerranéen. C'est pourquoi avec Philippe Saulle, directeur des beaux-arts, nous l'avons baptisé "studio vert".

Quand je dis on c'est parce que Kevin, en stage chez moi, Guillaume, Clément et Léa envoyés par la mission d'insertion locale m'accompagnent et m'aident sacrément à creuser, terrasser, dessiner les gabarits, tracer, couper et poncer!

147- Studio vert aux Beaux-arts ---------------------------------
Lire la suite

146-Sprite etc...--------------------------------------------------------

Publié le 6 Novembre 2013 par Stéphane Gantelet

Voici, sur l'image là dessous une succession de déclarations. Pas des déclarations d'assurances ni des déclarations politiques mais des déclaration de variables. Je veux dire des déclarations qui varient. Des containers en fait, un peu comme une poubelle chez un type à l'ancienne, le genre qui fait pas le tri sélectif, qui balance des bouteilles mais aussi bien des magazines avec les pelures d'oignons. La variable c'est un truc à tout faire, le couteau Suisse du code. Et je ne parle pas de code de la route avec des règles mais du code javascript, ce langage informatique ouvert à tel point qu'on peut tout faire. Pas comme au volant de la bagnole. Là le code il permet pas de faire tout ce qui passe par une tête fertile. Mais pour se libérer le cerveau qui fertilise sec faut du container pour le contenu. Et les variables elles sont là pour ça. Alors à force de lire le sens du code que j'écris et de comprendre les implications de mes écrits dans le jeu vidéo sur lequel je travail, lorsque je presse le bouton play, j’atteins un niveau de lecture agréable et poétique dans les moments de lassitude. Dans ces moments là le sens du code m'échappe pour de bon. Alors je le contemple et, faut'il l'avouer, il m'arrive de le trouver beau! Le surmenage conduit-il à la poésie?

capture d'écran

capture d'écran

Lire la suite
<